Création d’un projet SKUAD

Maintenant que votre environnement de conception est en place et que vous êtes en mesure de créer un programme en JAVA, nous allons voir ici les manipulations nécessaires à la mise en place d’un projet SKUAD.

Nous allons pour cela créer un programme minimaliste qui va utiliser la librairie SKUAD. L’objectif ici n’est pas d’entrer pleinement dans les fonctionnalités de SKUAD, mais juste de voir les étapes préparatifs que nous aurons à reproduire à chaque création d’un nouveau projet utilisant SKUAD sous Eclipse.

1 – Récupération de la librairie SKUAD

Pour commencer, vous devez récupérer la dernière version de la librairie en vous rendant sur cette page : Téléchargement. Comme précisé dans les indications de cette page, vous allez récupérer une archive .zip qu’il vous faudra décompresser afin d’atteindre le fichier skuad_vXXX.jar que vous trouverez dans le sous-dossier de nom lib. Gardez précieusement ce fichier, nous auront besoin d’en placer une copie dans chaque projet SKUAD que nous allons créer, comme nous allons le faire ci-après.

2 – Création d’un nouveau projet SKUAD

Lancez donc l’éditeur Eclipse et choisissez le dossier workspace que vous voulez. Créez ensuite un nouveau projet de nom « Test SKUAD ».

Dans ce projet créé un nouveau dossier de nom « lib ». Il faut procéder pour cela de la même façon que nous l’avons fait pour créer un fichier source dans le projet du tutoriel précédent. Sauf que cette fois il faut commencer par un clique gauche sur le dossier du projet, puis l’item « New » et enfin « Folder » :

Dans la boite de création qui s’ouvre il vous suffit simplement d’entrer le nom du dossier, donc « lib », et de valider. L’élément correspondant à ce nouveau dossier va alors apparaître juste en dessous du dossier « src » :

C’est dans ce dossier que vous aller placer la librairie skuad_vXXX.jar que nous avons obtenue un peu plus haut. Pour cela rien de plus simple : le volet « Package Explorer » fonctionne comme l’explorateur de fichier de votre système d’exploitation. Vous pouvez donc glisser/lâcher le fichier skuad_vXXX.jar à l’aide de la souris, ou faire un copier/coller, depuis son emplacement dans l’explorateur de fichier vers l’icone du dossier « lib » de « Package Explorer ». En déployant le contenu de « lib » vous devriez voir apparaître la libraire SKUAD :

Nous allons maintenant indiquer à Eclipse d’utiliser cette librairie lorsqu’il devra compiler et exécuter notre projet. Pour cela cliquer à nouveau avec le bouton gauche sur le dossier du projet, et choissez cette fois l’item « Properties » qui se trouve toute en bas du premier menu contextuel qui s’affiche. Cela ouvre la fenêtre de configuration des propriétés du projet comme représenté ci-dessous. Dans cette fenêtre vous devez choisir l’item « Java Build Path » dans le menu de gauche, puis l’onglet « Librairies » dans la partie droite, et enfin le bouton « Add JARs… » qui se trouvera à gauche :

Il ne vous restera plus qu’à sélectionner le fichier skuad_vXXX.jar dans la boite de sélection de fichier qui va s’ouvrir. Pensez à utiliser les petites flèches situé devant le nom des dossiers pour les déployer et atteindre leur contenu.

Validez avec « OK », puis le bouton « Apply and Close » de la fenêtre des propriétés du projet. Vous pourrez constater le succès de ce réglage en constant la présence d’une nouvelle ressources dans votre projet : « Referenced Librairies », et dans celle-ci le fichier jar que nous venons d’ajouter :

3 – Ecriture de notre premier programme SKUAD

Nous pouvons à présent commencer à écrire le code de notre programme. Comme nous l’avons fait pour le programme HelloWorld, créez un fichier source de nom SkuadVersion.java et écrivez dans ce fichier le code source suivant :

1
2
3
4
5
6
7
8
9
import skuad.*;

public class SkuadVersion{

     public static void main(String[] args){
          System.out.println("Librairie SKUAD v"+SKUAD.VERSION);
     }

}

La ligne 1 est la directive import qui permet d’indiquer au système de prendre connaissance des éléments de la librairie SKUAD. Et à la fin de la ligne 6 on exploite la constante publique SKUAD.VERSION pour obtenir le numéro version de la librairie qu’on est en train d’utiliser.

Vous pouvez maintenant lancer l’exécution du programme et vous verrez normalement apparaître l’affichage attendu dans la console d’Eclipse. Naturellement ce programme ne fait rien de bien extraordinaire, mais le fait qu’il fonctionne nous permet de nous assurer que le projet est correctement configuré et que la liaison avec la librairie SKUAD est bien établie.

Notez bien que, du fait qu’on utilise ici une librairie additionnelle pour notre programme, il sera nécessaire de préciser cette librairie dans les options des commandes de lancement depuis une console système. Par exemple : pour lancer notre programme en dehors d’Eclipse il faudra se placer dans le dossier de votre projet est taper la commande :

  • si vous êtes sous Windows : > java  -classpath ./bin;../lib/skuad_v0.1_b01.jar  SkuadVersion
  • si vous êtes sous Mac ou Linux : > java  -classpath ./bin:../lib/skuad_v0.1_b01.jar  SkuadVersion

Mais vous pouvez aussi utiliser le lanceur SKUAD afin d’avoir des commandes de lancement plus simple. Ce lanceur est le fichier start.class qui se trouve dans le dossier SKUAD que vous avez obtenu à l’étape 1. Il vous suffit de placer ce fichier dans le dossier de votre projet Eclipse (donc au même niveau que les dossiers src et bin). Ensuite, dans une console, placez-vous dans le dossier de votre projet (donc au même niveau que le fichier start.class) et tapez la commande :

  > java   start   SkuadVersion  

Comme vous pouvez le constater, le lanceur SKUAD va gérer automatiquement le chargement de toutes les librairies qui se trouvent dans le dossier lib. Ceci sera particulièrement pratique quand vous aurez des projets qui utiliseront plusieurs librairies, comme par exemple des modules additionnels SKUAD. Le lanceur charge aussi automatiquement les classes qui se trouve dans le dossier bin, donc l’ensemble des classes que vous produisez dans votre projet puisque Eclipse place le résultat de la compilation de votre code source dans ce dossier bin.